Le Moulin Fondu


Le Moulin Fondu, centre national des arts de la rue et de l’espace public , Face à la crise sanitaire du Covid-19

On nous a volé le printemps

de la part de Jean-Raymond JACOB

On nous a volé le printemps, nos sorties d’école à la Prévert.
Interdit nos rendez-vous au bout du quai pour un départ en amoureux, Barbara.
Confisqué d’espace public, nos corps confinés.
Notre biotope est parti en syncope juste après sa dernière clope et là, pas de bouche à bouche,
Marie-Do, contamination.
Les châteaux de cartes qui abritent nos histoires s’écroulent et nous n’en voyons pas le bout.
Voilà notre pays et le reste du monde tout en vrac et nos aventures toutes patraques.
J’en ai mal à la tête, un peu perdu et pourtant chez moi ! Comme vous…
On pense, impuissants, aux non-confinés qui s’exposent pour nous soigner, vider nos poubelles…
A 20h on fait du bruit pour eux !!!
On pense aussi à ceux qui avaient pour mission de prévoir un peu plus loin que le bout de leur portefeuille.
Vont voir leur gueule à la récré !
Et on passe à l’heure d’un été brisé dans son élan.
Pendant ce temps-là, les oiseaux chantent.
Le soleil brille, derrière la fenêtre.
Alors c’est vrai, j’ai mis du temps à pouvoir vous clavioter ces mots mais j’y suis.
Comment allez-vous ici et ailleurs, vos proches et vos amis ? Vous nous manquez.
On ne sait pas de quoi demain sera fait mais on ne le laissera pas se faire sans nous,
et que même tout cabossé on l’aime notre monde.
Nous sommes vivants, on est sans fusil ni canon mais de ceux qui guérissent les maux par des mots et gagnent les batailles en chanson.

Chères toutes et tous, notre histoire va continuer, elle traverse, comme le reste du métier, une situation dont nous découvrons les règles. Depuis notre retour de Sotteville-lès-Rouen, interruption de la résidence Peaux bleues, les mauvaises nouvelles se sont accumulées. Toutes nos activités Le Moulin Fondu / Oposito sont suspendues jusqu’à fin mai et sommes, pour le moment, dans l’incertitude du déroulement des mois suivants. La maison est fermée mais l’équipe de permanents est sur le pont du Zoom, un bateau virtuel où nous parlons de hublot à hublot.
Nous restons en contact avec le reste du monde pour comprendre et avancer pas à pas dans cet énorme merdier.
Nous réfléchissons à trouver des solutions pour l’immédiat et inventons des scénarii d’un futur possible pour vous retrouver toutes et tous très vite...

Salutations respectueuses et fraternelles
Jean-Raymond

Directeur artistique
Compagnie Oposito – Le Moulin Fondu (CNAREP)

mars 2020

vendredi 15 mai 2020


© 2020 - | Contact | Mentions légales | Crédits