Le Moulin Fondu


Les aides à la création, accueils en résidence et répétition , Les compagnies soutenues en 2020

"La dictature du Haut" - Compagnie Lézards Bleus

En résidence au Moulin Fondu du 24 au 29 février 2020
À retrouver lors des Rencontres d’Ici et d’Ailleurs les 15, 16 & 17 mai + d’infos

- SORTIE DU MOULIN
La compagnie Lézards Bleus vous invite à une courte présentation de danse de façade et à une rencontre
Jeudi 27 février 2020 à 18h30
A l’Aquarium

8 rue René Blouet à Garges-lès-Gonesse
ce temps d’échange sera suivi d’un moment convivial, autour d’un verre.
GRATUIT
Merci de nous faire part de votre présence au 01 80 96 16 30 / contact[a]oposito.fr

JPEG - 166.9 ko
[ JPEG, 166.9 ko ]

Photo : Olivier Meissel

Exploration artistique et solitaire de 4 jours et 3 nuits
Tout public / création 2019-2020

Un folambule arrive du Haut. Il va vivre une descente monumentale, une aventure totale, une exploration déambulatoire. Quelle sera la chute de cette histoire ?
A suivre In Situ et sur la chaîne PIC TV

Cette proposition s’appuie sur une temporalité longue et nécessite une véritable installation de l’artiste et de son équipe sur un « territoire » et l’intégration de sa présence auprès des usagers. C’est une relation co-construite avec les habitants. Durant la période de la proposition, il sera dépendant des apports en eau et en nourriture des usagers. Une relation au public spécifique : cette performance interagit concrètement avec les habitants-spectateurs et l’environnement : implication dans la vie quotidienne, sculpture et utilisation de gaines électriques, sacs plastiques… La relation au public sera également projetée dans l’univers numérique par le relais qu’offre une « chaine de télévision » PIC TV. Un reporter capte en direct les réactions du public, des habitants et de l’explorateur pour transmettre une « certaine vision » de « l’événement ». Cette performance requière des qualités performatives physiques et artistique comme la danse de façade et l’escalade. Il est fait un usage original de l’environnement urbain. Le contenu artistique de la performance est écrit avec comme support la partition architecturale, le mobilier urbain, les gaines électriques…

« Ma démarche artistique ainsi que mes productions se déroulent dans l’espace public. Créer dans l’espace public signifie prendre en considération les contextes et les environnements dans lesquels l’œuvre se déroule. C’est également considérer que ces contextes et environnements sont en modifications perpétuelles et que l’acte créatif et/ou d’écriture est à recréer sans cesse. Je m’appuie sur le fond du sujet plus que sur la forme. Ce projet s’inscrit dans la démarche artistique que je poursuis depuis des années et qui vise à donner à voir aux spectateurs la dimension verticale de l’espace public dans une interaction permanente avec l’architecture, les habitants et le contexte des manifestations auxquelles je suis associé. »
Antoine Le Menestrel
_ _ _ _ _ _ _

DISTRIBUTION
Avec Antoine Le Menestrel, auteur-explorateur et chorégraphe
Co-écriture des textes et collaboration dramaturgique : Marie-Do Fréval
Journaliste reporter de PIC TV : Olivier Meissel
Sécurité verticale : Jean-Luc Bichon et Séverine Gros
Collaboration à l’installation plastique : Karine Debouzie
Concepteur sonore : Gregory Vera
Costumière : Annick Krasnopolski

PARTENAIRES
Production Compagnie Lézards Bleus
Soutiens à la création : Compagnie Bouche à Bouche, Paris (75) / La Cité des Arts de la Rue, Marseille (13) / Festival de l’Art et de l’Hospitalité, Viens (84) / Festival Le grand ménage de printemps, Cucuron (84) / Le Moulin Fondu, CNAREP à Garges-lès-Gonesse (95)
Avec le soutien spécifique de la SACD et de la DGCA « Ecrire pour la rue » 2018
La compagnie est subventionnée par la DRAC PACA, la Région SUD, le Conseil Départemental de Vaucluse, la Ville d’Apt.
Partenaires technique : Beal, Petzl, Ticket To The Moon / Remerciements à Générik Vapeur

Compagnie Lézards Bleus

Apt (84)
www.lezardsbleus.com

La Compagnie Lézards Bleus crée des spectacles de danse de façade innovants et hybrides en s’adaptant sans cesse à chaque partition architecturale et à chaque contexte humain. Ses spectacles contribuent à la transformation des regards portés sur les espaces urbains et naturels. Entre danse, acrobatie, mime et escalade la compagnie apporte toute son attention au contexte dans lequel elle intervient. L’histoire des murs et des structures, l’interaction avec les habitants et les usagers des espaces publics, mais aussi les nouvelles pratiques urbaines, telles que le Parkour, font partie de ses appuis artistiques. Tel un folambule, le danseur voyage sur les murs à la rencontre de ses rêves. ll les rend sensibles afin qu’ils deviennent des rêves dans la tête des spectateurs, une réalité dans leurs corps. Toujours en hauteur, il met pacifiquement sa vie en jeu pour en dévoiler la fragilité. Il sonne les cloches du rassemblement poétique et raconte des histoires sans haut ni bas. Dans un corps à corps avec nos façades, il danse sa vie en plein vide.

lundi 20 janvier 2020


© 2020 - | Contact | Mentions légales | Crédits