Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs


Éditions passées , Édition 2006

Les compagnies invitées

Les Grooms Les ballets Grooms*, Création 2006

Fanfare théâtrale déambulatoire

Les Grooms
Les Grooms

© Lieux Publics

Un vrai spectacle de danse comme on ne peut en voir qu’à l’opéra. Cinq ballets russes arrangés par Antoine Rosset et Serge Serafini avec les Grooms en tant qu’orchestre et corps de ballet, assistés de deux danseurs classiques. L’esprit de la troupe des Ballets Russes ne sera pas démenti dans ce grand mélange du mouvement, du chant, de la musique et du théâtre.

Une déambulation urbaine faite évidemment d’imprévus et d’accidents sur lesquels repose le savoir-faire singulier des Grooms.

Coproductions : Le Moulin Fondu - Centre national des arts de la rue (Noisy-le-Sec), Le Hangar – Fabrique des arts de la rue Amiens Métropole, Festival « l’humour des Notes » - Relais culturel de Haguenau, Atelier 231 – Centre national des arts de la rue (Sotteville-lès-Rouen), PCT Dommelhof (Neerpelt, Belgique), Lieux Publics – Centre national de création des arts de la rue (Marseille), CMA Jean Vilar (Champigny-sur-Marne), Compagnie Off – Pôle des arts urbains
Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication (DMDTS et DRAC Centre), du conseil régional du Centre, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

* Projet accompagné par Le Moulin Fondu


Les costards Les cuistots * Création 2006

Fanfare théâtrale

Les Costards
Les Costards

© Véronique Brusseau

Les Cuistots est une réappropriation de thèmes connus et populaires (jazz, pop, rock, variété étrangère ou française) détournés par un changement de couleur musicale, de tempo, de structure, de parole ou d’intention et mis en images selon les codes du monde gastronomique avec la hiérarchie au milieu (chef, marmiton, garçon de salle…).
Dès sa création en 1988, la compagnie a été le lieu de rendez-vous de deux univers : la musique et la comédie.. Ainsi, c’est une forme de théâtre de l’instant qui laisse une large place à l’improvisation.

Soutiens : Conseil régional de Picardie, conseil général de l’Oise et l’ADAMI

* Projet accompagné par Le Moulin Fondu


Annibal et ses éléphants Misérables ! * Création 2006

Théâtre forain

Annibal et ses éléphants
Annibal et ses éléphants

© Pierre-Yves Jacolot

Ils n’ont pas lu le roman. L’adaptateur est en cavale depuis qu’un avis d’extradition le menace. La seule comédienne a été reconduite à la frontière car ses papiers ne sont pas en règle. On leur coupe l’électricité. Des huissiers saisissent les costumes pendant le spectacle. Tout cela est très affligeant, ne prête pas à rire, et pourtant…
La famille aura besoin de la participation du public pour raconter cette histoire cruelle qui stigmatise les Thénardier de tout poil. Toute comparaison avec notre époque reste à la discrétion du public.

Production : Annibal et ses éléphants / La Cave à Théâtre
Coproduction : Atelier 231 - Centre national des arts de la rue (Sotteville-les-Rouen),Le Moulin Fondu - Centre national des arts de la rue (Noisy-le-Sec),Le Fourneau - Centre national des arts de la rue (Brest).
Merci au Centre culturel Marcel Pagnol de Bures-sur-Yvette.
Soutiens Ville du Bourget, Les Fondus du Macadam, La Constellation, Les Nocturbaines.

* Projet accompagné par Le Moulin Fondu


Agence Tartar(e) Conakry et chuchotements

Conte - Carnets de voyage

Agence Tartare
Agence Tartare

© Olivier Chambrial

De ses voyages en Guinée, Jean-Georges a apporté 118 cahiers noircis d’une écriture secrète dont il livre, un peu, le contenu dans « Conakry et Chuchotements ». Fasciné par l’hypocrisie des rapports Nord/Sud qui expédient les habitants des pays en « voie d’anéantissement » se suicider devant la vitrine occidentale, Jean-Georges décide, calé contre un arbre, de mettre en voix ses cahiers nourris de réflexions sur ce « foutoir humain ». C’est « Conakry et chuchotements » : un chant d’humeur, d’hamour, d’humour.

Coproduction : Agence Tartar(e) - Tuchenn


Phare Ponleu Selpak « de 4 à 5 »

Cirque

Le Phare Ponleu Selpak
Le Phare Ponleu Selpak

Neuf jeunes artistes, acrobates et musiciens, présentent une création contemporaine imprégnée des traditions culturelles khmères. Comiques, habiles, malicieux, frimeurs, bagarreurs, étonnants, ils mêlent performances et poésie aux prouesses circassiennes. Dans un décor mobile et fragile, ils vous invitent à partager un moment privilégié de leur vie quotidienne. Des rapports humains aux jeux de mains, de l’exploit à l’émoi, des rythmes khmers à la techno ou à la samba, on se laisse volontiers entraîner pour une heure de rire et d’émotion.

Production : Phare Ponleu Selpak
En partenariat avec le collectif clowns d’ailleurs et d’ici.
Coproduction : L’Abattoir, Centre national des arts de la rue - ville de Chalon-sur-Saône, le Festival Furies -Châlons-en-Champagne.
Résidence : Festival Trapezi – Reus


Compagnie Midi 12 La fanfare électrique

Fanfare

La compagnie Midi 12
La compagnie Midi 12

© Mathias Friedrich

La fanfare qui révolutionne la fanfare ! Avec la dégaine improbable qu’ils se sont trouvés en American Graffiti et les 3 petits cochons, leurs gueules incroyables et leurs gros cœurs de rockers, la fanfare électrique est taillée pour l’aventure. La fanfare électrique c’est 6 grattes et un répertoire rock implacable pour allumer le bitume (…) Et comme depuis cette saison, ils ne regardent plus leurs santiags quand ils jouent mais occupent la rue comme des chefs et rentrent dans le public avec délectation, je ne saurais trop vous conseiller de les accueillir les yeux fermés mais les oreilles grandes ouvertes.
(Pascal Larderet)

Coproduction : La Paperie, Chez Jo Bithume – Saint-Barthélemy-d’Anjou
Partenariat :Ville de Poitiers – Poitiers-Jeunes
Soutien Le Confort Moderne – Cap Sud – compagnie Carabosse
Collaboration artistique : Pat Belland (Compagnie Jo Bithume) – Armel Richard – Pascal Larderet (Compagnie Cacahuète)


Jérôme Poulain Les contre-visites guidées

Théâtre de rue déambulatoire

Jérôme Poulain
Jérôme Poulain

© Lucie B.

Personnage hybride entre le guide touristique et le détective privé, Jérôme Poulain emmène les spectateurs en « contre-visite guidée », spectacle déambulatoire et aléatoire. Théâtre de rue, théâtre de colportage, les contres-visites guidées sont des expériences clownesques en milieu vivant. Elles font se rencontrer les réalités urbaines, humaines, sociales et politiques avec l’absurde, le grand-guignol et la tradition du bonimenteur de grand chemin.


L’illustre famille Burattini L’incroyable histoire de Jack le manchot

Entre-sort forain

L'illustre famille Burattini
L’illustre famille Burattini

C’est un drame de l’humour, grandeur et décadence d’un honnête homme. Sa vie est racontée, à travers une cascade de péripéties humaines qui défilent sous nos yeux dans une succession de décors éblouissants. Star de music-hall, amoureux humilié, pilote émérite puis infirme, il finit misérablement sa vie dans une baraque foraine…
C’est une histoire terrible… C’est un drame peu habituel… qui fait pleurer les femmes et picoter les yeux des hommes les plus endurcis.

Soutiens : DRAC Auvergne, conseil régional de l’Auvergne et le conseil général du Puy-de-Dôme


No tunes international Les Noceurs, Création 2006

Théâtre de rue déambulatoire

No Tunes
No Tunes

© Yamina Sebki

Deux personnages sortent de discothèque. Plutôt flambeurs et noceurs, leurs escapades sont ponctuées de rencontres féminines et d’alcool, ils reviennent rarement seuls. Pourtant cette nuit sera différente des autres. Pour la première fois depuis longtemps l’ivresse n’est pas gaie et les femmes se sont envolées. Attendez-vous à voir du macho, de l’arrogant, du détestable, du prétentieux mais aussi du sensible, du maladroit, du timide, de l’homme dans toute sa complexité.

Coproducteurs : Lieux Publics - Centre national de création des arts de la rue (Marseille), Festival Furies (Châlons-en-Champagne), L’Atelier 231 Centre national de production des arts de la rue (Sotteville-lès-Rouen), Ax animation (Ax-les-Thermes)
Soutiens : Ministère de la culture DMDTS, DRAC PACA, le conseil général des Bouches-du-Rhône, le conseil régional Provence - Alpes - Côte—d’Azur, ville de Marseille DGAC, Beaumarchais, SPEDIDAM
Remerciements : Centre national des écritures du spectacle, La Chartreuse Villeneuve-lez-Avignon.


Babylone Décompte Cruel Création 2006

Théâtre de rue

Babylone
Babylone

Une famille née sous une mauvaise étoile est réduite à parcourir les villes avec son unique caravane, rescapée de ce qui fut jadis un prestigieux cabaret. La cohabitation à huit dans cet espace confiné les contraint à faire preuve de génie collectif pour améliorer leur existence.
Tout est construit pour être visuel et vivant dans un rythme qui suit la cadence d’une bombe à retardement. La fable composée d’actions mêle des événements tragiques à des incidents comiques, la caravane n’étant pas une caravane comme les autres…

Soutiens : La ville de Mitry-Mory, le conseil général de Seine-et-Marne


Gérald Rigaud Le crieur public

Théâtre de rue fixe et déambulatoire

Le crieur public
Le crieur public

© Frédéric Denis

« Ce que je fais, c’est sûr, ça correspond à un besoin. L’essentiel pour moi est de faire parler les gens entre eux. Je suis plus une fonction qu’un personnage » (Gérald Rigaud)
Juché derrière son pupitre et officiant pour le « ministère des rapports humains », il clame haut et fort sur la place publique des messages écrits par les gens désireux de s’exprimer mais n’osant pas le faire en public : messages d’amour ou de colère, tendres ou vindicatifs, drôles ou nostalgiques... Il recrée le lien social dans une ambiance de quartier propice aux rencontres avec son voisin, son facteur, sa boulangère…

vendredi 10 novembre 2006


© 2017 - | Contact | Mentions légales | Crédits