Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs


Les 25es Rencontres d’Ici et d’Ailleurs - les 21 et 22 mai à Garges-lès-Gonesse (95)

15h, samedi 21 mai : "Histoires d’Ailleurs" - La rencontre des Rencontres

JPEG - 158.4 ko
[ JPEG, 158.4 ko ]

- Retranscription de la rencontre "Histoires d’Ailleurs"
(A lire, cliquer sur le document ci-dessous pour ouvrir)

PDF - 2.3 Mo
[ PDF, 2.3 Mo ]


_ _ _ _ _ _

Gratuit, ouvert à tous

L’histoire des arts de la rue est une histoire de défis relevés, de contextes évolutifs, de sociétés en turbulence… Le dialogue avec la ville n’est jamais figé, immobile, acquis.
Pourquoi ne pas profiter, pour réfléchir à ce mouvement constant, du fait que les 25es Rencontres d’Ici et d’Ailleurs sont aussi les premières qui ont lieu à Garges-lès-Gonesse ?
Après ses expériences de ces dernières années à Casablanca, Alexandrie et Beyrouth, le Moulin Fondu - Centre national des arts de la rue propose une rencontre entre acteurs culturels internationaux pour aborder ensemble le sens et la portée des arts de la rue dans des situations sociales, urbaines et historiques différentes. Le Moulin Fondu souhaite donner un éclairage particulier sur ces initiatives en conviant les porteurs de projets à partager leurs expériences.
Cette rencontre permettra un échange autour de l’intervention artistique dans l’espace public dans des pays méditerranéens comme en Europe occidentale. Nous essaierons de cerner la place des arts publics dans la réflexion citoyenne, dans l’intégration sociale et dans la reconnaissance des richesses culturelles d’un territoire.
Cette rencontre aux Rencontres est ouverte aux professionnels comme au grand public.

(Texte de Bertrand Dicale - Extrait du programme des Rencontres d’Ici et d’Ailleurs)

- Samedi 21 mai : 15 h (Durée : 2h)
- Espace lino Ventura

- Pour tout renseignement : Compagnie Oposito : contact[a]oposito.fr / 01 48 02 80 96

Co-organisée avec l’espace culturel Lino Ventura de Garges-lès-Gonesse, en partenariat avec HorsLesMurs, centre national de ressources des arts de la rue et des arts du cirque

- Participants
* Introduction et distribution des paroles
Kientega Pingdéwindé Gérard, dit KPG conteur, comédien (Burkina Faso)

* Travail préparatoire et interventions dans la salle
Claudine Dussollier et Bertrand Dicale

* Intervenants (sous réserve)
Amina Abodoma IACT - Backstreet festival à Alexandrie (Egypte)
Hassan El Gueretly Compagnie El Warsha - Le Caire (Egypte)
Mohammed El Hassouni Théâtre Nomade à Casablanca, représenté par Aadel Essaadani de l’association Racines (Maroc)
Aurélien Zouki Collectif Kahraba - Festival Nous, la lune et les voisins à Beyrouth (Liban)

* Seront aussi parmi nous, dans l’assemblée (sous réserve)
Abdo Nawar Théâtre Shams à Beyrouth (Liban)
Ali Sabbagh Assabil (Liban)
Zico Zico House - Beirut Street Festival à Beyrouth (Liban)
Pierre Berthelot Compagnie Générik Vapeur (Marseille)

JPEG - 3.1 Mo
[ JPEG, 3.1 Mo ]


_ _ _ _ _ _ _

- La démarche, par Jean-Raymond Jacob

Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs – Manifestation d’artistes de rue – se déroulent les 21 et 22 mai prochains. Après plus de 20 ans à Noisy-le-Sec, la 25e édition de l’événement se déroulera, cette année, à Garges-lès-Gonesse, ville dans laquelle la compagnie Oposito a été conviée à une résidence de 3 ans.

« Tout au long de son histoire, la compagnie Oposito et des équipes artistiques complices ont fondé un festival qui dialogue avec la ville, qui reste à hauteur d’yeux de ses habitants et à la dimension de ses quartiers, ses rues, ses parcs. » (Edito 2016 des Rencontres d’Ici et d’Ailleurs – Bertrand Dicale).

Nos différentes rencontres et projets menés depuis quelques années à Casablanca, Alexandrie et Beyrouth en particulier, témoignent de cette même aspiration, dans la diversité de nos réalités politiques et de territoire. Le Moulin Fondu est convaincu du rôle que tient l’art dans l’espace public et de sa contribution dans la réflexion citoyenne, dans l’intégration sociale et la reconnaissance des richesses culturelles d’un territoire.

Ainsi, cette rencontre internationale, « Histoires d’ailleurs »,permet de réunir des acteurs culturels internationaux,donner un éclairage particulier sur leurs initiatives et les convier à nous faire partager leurs expériences dans l’espace public.

LES INTERVENANTS

- Kientega Pingdéwindé Gérard, appelé KPG, a débuté sa carrière en 1997 et se consacre à l’art théâtral et au conte. Il a travaillé auprès de grandes compagnies de théâtre burkinabé et françaises. KPG est également le fondateur du Centre Culturel Koombi, un centre socio-culturel et éducatif pour enfants. Sa nouvelle création de conte est une inspiration de ses racines initiatiques profonde dénommée « Parole de forgeron », une combinaison de contes, musiques, chants et proverbes.
Plus d’infos : http://www.compagniekpg.net

- Originaire d’Egypte, Amina Abodoma est directrice artistique du I-act (International Association for Creation and Training). L’association organise différents festivals en lien avec les cultures du bassin méditerranéen. Amina est à l’origine du « TeatroEskendria » et du « TeatroElMaadi », centres culturels basés à Alexandrie et au Caire. En 2014, elle participe à la mise en place d’une maison de production au Royaume-Uni, « The district Spirit » avec le musicien Daniel Merril.
Plus d’infos : http://ramimed.com/Amina-Abodoma.html

- Originaire d’Egypte, Hassan El Gueretly a longtemps travaillé en France et en Egypte en tant que metteur en scène, acteur et directeur artistique. Il explore toutes les facettes du théâtre égyptien, populaire, épique, contemporain. En France, il fonde la compagnie itinérante Les Tréteaux de la Terre et du Vent, puis, en Egypte, dans les années 80, il crée sa propre compagnie « El Warsha ». Une compagnie de théâtre indépendant dont la pratique est ancrée dans les traditions.
Plus d’infos : http://ramimed.com/Hassan-EL-GUERETLY.html
http://ramimed.com/EL-WARSHA-compagnie.html

- Originaire du Maroc, Mohammed El Hassouni, il quitte le Maroc pour apprendre le métier de comédien en Europe. Entre 1983 et 1996 il joue et met en scène plusieurs spectacles et cofonde le « Groupe idées », un laboratoire de recherche théâtrale. Entre 1996 et 2006 il rejoint le théâtre ambulant « Ton undKirschen ». Dix ans après, il rentre au Maroc et crée, avec sa femme, le Théâtre Nomade avec pour objectif d’aider les populations vulnérables par la pratique des arts de la rue.

- Aurélien Zouki, commence sa formation à Paris, entre théâtre, marionnette et danse. Après diverses expériences auprès de metteurs en scène et chorégraphes, il rentre dans son pays d’origine, le Liban et crée avec d’autres, le Collectif Kahraba. Il est également co-directeur artistique du festival Nehnawel Amar welJiran (Nous, la Lune et les Voisins), qui se déroule dans les cours et les espaces publics du quartier de Mar Mikhael à Beyrouth.
Plus d’infos : http://ramimed.com/Aurelien-ZOUKI-theatre.html
http://www.collectifkahraba.org/

- Claudine Dussollier, éditrice, universitaire, spécialiste des questions d’espace public sur le pourtour méditerranéen et présidente de la Compagnie Oposito – Le Moulin Fondu, centre national des arts de la rue

- Auteur, journaliste, grand connaisseur du spectacle vivant, Bertrand Dicale est aussi, depuis une vingtaine d’années, amoureux des arts de la rue. Parallèlement à sa carrière de critique de musique, il accompagne Oposito dans maintes aventures.

mercredi 7 décembre 2016


© 2017 - | Contact | Mentions légales | Crédits