La compagnie Oposito


Les anciens spectacles , À la vie à l’amour , Synopsis acte par acte

Synopsis de l’acte IV

La deuxième partie, constituée des quatrième et cinquième actes, a fait l’objet de l’écriture d’un livret et d’une musique originaux servant le dénouement de notre action. Cette création en " trompe-oreille " opéra est un subtil mélange de musique classique aux allures baroques, teinté d’élan musicaux contemporains.

Quatrième rencontre
Le Chef d’orchestre (basse), "Duo des hommes en colère" (Compositeur : H.C. Fantapié, Librettiste : D. Requien / A la vie à l’amour !).
L’Homme du chœur (ténor), "Duo des hommes en colère" (Compositeur : H.C. Fantapié, Librettiste : D. Requien / A la vie à l’amour !).
Le Chœur, "Duo des hommes en colère" (Compositeur : H.C. Fantapié, Librettiste : D. Requien /A la vie à l’amour ! ).

Public face à l’image

Notre public est en place. Il est en face de deux grands escaliers aux allures de chair. La musique des Capulets s’est arrêtée. Dans le silence… Le chœur s’est installé au pied des deux escaliers, regroupé, le regard droit, à l’image d’un chœur antique. Introduction musicale.

Deux hommes apparaissent. Ils arrivent de côtés opposés et ne se voient pas. Ils prennent place en haut de ces escaliers. Lumière… Ils souffrent du même mal, ressentent la même chose, et expriment leur colère en duo. La musique est pesante et souligne le drame. Le chœur se joint à eux.

" Un seul baiser sur la bouche
Et c’est la grande épidémie
Le mâle se propage et touche
Nos femmes qui succombent dans son lit
Il rodait près de mon amour
Un seul contact aura suffit
L’incubation dura trois jours
Elle ne lui résista pas cette nuit
Quelle est cette étrange maladie
Que personne n’a pu prévenir ?
Celle de la cruelle tromperie !
Il fallait s’attendre au pire
Cet homme n’est qu’un sale virus
Aucune femme n’est immunisée
Il faut stopper le processus
Contre ce bacille doré
Je tremble, je sue et j’étouffe
Ce microbe me rend malade
C’est affreux comme je souffre
Je porte un mal incurable
Il faut tuer le mal par le mal
La vengeance voilà le vaccin
Planter une piqûre fatale
Et plus besoin de médecin

Quand il périra entre mes mains
Je guérirai de son venin
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède
Quand il saignera plusieurs fois
Mon cœur tambourinera de joie
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède

Quand il gémira de douleur
Je n’aurai plus de plaies au cœur
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède

Quand son dernier souffle aura cessé
Je pourrai enfin respirer
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède

Quand on fermera ses paupières
Je retrouverai la vue claire
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède

Quand son corps pâle deviendra froid
Ma fièvre enfin retombera
Oui sa mort sera mon remède
Oui sa mort sera mon remède "

Le duo se termine, la lumière baisse, fin noir. Musique des Capulets. Mouvement de décor régie. Le chœur se met en route pour un ultime déplacement de public vers l’acte V.

... Fin Acte IV ...

retour : synopsis du spectacle

synopsis de l’acte III

suite : synopsis de l’acte V

mercredi 26 décembre 2012


© 2017 - | Contact | Mentions légales | Crédits