Les spectacles en tournée


Les trottoirs de Jo’burg… mirage , Notes d’intention de l’équipe artistique

Michel Risse et Jean-Philippe Dejussieu, compositeurs

JPEG

La musique, les chants, les percussions, des moulins à musique qui résonnent comme des sanzas, des totems qui bruissent, des tôles comme des bidons qui déploieraient leurs ailes, les sons en mouvement dans l’espace… ou comment le projet d’Oposito coïncide avec le travail sur l’art sonore en espace libre que Décor Sonore mène depuis 15 ans…
Dans notre Afrique de l’imaginaire, il ne s’agit pas, une fois de plus, d’importation plus ou moins licite d’objets ou de styles, traités comme des marchandises, et replacés dans un marché néo-colonialiste de l’art.
C’est à travers l’innocence et la mémoire de notre propre enfance que nous pouvons le mieux, sans tricherie, sans pédanterie, sans stratégie, partager nos visions du monde. Car, répétons-le, la mission du compositeur n’est pas seulement d’écrire de la « belle musique ». C’est aussi, et peut-être surtout, de proposer une autre écoute du monde.

Michel Risse
Décor Sonore

JPEG

Chasser les sons et les gestes dans les rêves et les relâcher sur la ville.
Ne pas se priver de faire peur.
Répondre aux autres voix sans chercher à les comprendre, ne jamais penser.
Habiller les images, les histoires et les gestes avec leurs propres sons, et changer leurs couleurs.
Inventer la voix des saisons, invoquer des noms qui n’existent pas,
chanter les chansons d’un passé imaginaire.
Parfois, jeter un coup d’œil sur le monde, puis repartir.
Oublier sa langue pour mieux trouver sa voix.
Toujours dire : nous.
Réapprendre à écouter afin de pouvoir partager son mirage.

Jean-Philippe Dejussieu

mercredi 25 octobre 2006


© 2017 - | Contact | Mentions légales | Crédits