Agenda

INFOSITO

Infosito : Juillet 2013

Le Moulin Fondu
Jeudi 18 juillet
12h39
Temps magnifique

Bonjour, bonsoir,

Depuis le mois de mai, nous n’avons pas beaucoup soufflé, alors je profite d’une halte au Moulin Fondu pour vous faire parvenir ce petit courriel d’été.

- L’inauguration du quartier du 14 juillet à Bondy

Comme nous vous l’avions annoncé, le week-end précédant les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs, nous étions chez nos voisins de Bondy avec nos amis du Samu, des No Water Please et des Cubiténistes pour l’inauguration du quartier du 14 juillet, un nouvel ensemble d’habitations construit en face du bois de Bondy. Une journée sympathique en compagnie de bondynois venus en nombre au rendez-vous. Vous pouvez voir ici quelques photos de cet après-midi festif où nos amis Les Cubiténistes ont tiré le portrait de nos visiteurs.

- Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs

Faire vivre la rue et la ville au rythme des spectacles est chaque année un défi qui nécessite que tous les intervenants aient conscience des enjeux et travaillent d’un même élan. Nous l’avons relevé une nouvelle fois. Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs furent magnifiques avec des artistes qui ont tenu leurs promesses et un public nombreux : 6000 spectateurs ont répondu à notre invitation pour cette 22e édition.Une ouverture sous le soleil. Des spectateurs réunis autour d’Emmanuelle Laborit place du Moulin. Tous ont repris en chœur « Signesong », la chanson en langue des signes écrite par Emmanuelle Laborit, accompagnée d’une musique composée par Jean-Philippe Dejussieu. Un « chant-signe » créé spécialement pour célébrer cette 22e édition. Belle émotion collective. C’est ce que furent d’ailleurs ces 22es RIA, des moments collectifs d’émotions partagés tout au long de ces trois jours, avec des créations de l’année tenant le haut du pavé : Nathalie Pernette avec sa précieuse « Collection », drôle, poétique, sensible et interprétée de belle manière ; la Compagnie Artonik avec « The Color of time ». La tête hilare d’une foule « arc en ciel » après le spectacle attestait que la rencontre promise avec la couleur était bien tenue. En fait, je pourrais vous dire la même chose du reste de la programmation : les gens qui ont été émus, parfois jusqu’aux larmes, devant le spectacle des Arts Oseurs ou devant No Tunes International, ceux qui ont ri ou grincé des dents devant la verve prolixe de Christophe Alévêque lors de son « apéro-presse », ceux qui ont dansé sur les airs de bombardes et binious du Bagad de Plougastell venu tout spécialement fêter ses 40 ans d’existence, toutes les propositions ont rencontré le public… même les plus jeunes ont pu se réjouir grâce à des spectacles qui leur étaient tout spécialement dédiés dans le jardin, place du Moulin.
Alors je vais vous le dire : je suis heureux, heureux de diriger cette manifestation, heureux de voir à quel point nos écritures et propositions dans l’espace public se bonifient mais aussi se renouvellent. Heureux de participer à l’accompagnement de ces équipes qui ont choisi l’espace public comme espace de représentation. Heureux de voir que le public a grandi avec nous, devenant de plus en plus exigeant vis-à-vis de nos manières de raconter nos histoires. Cela nous pousse à inventer encore et encore, mieux, tout cela nous galvanise. Alors oui, j’aime, j’aime ce métier !!!

- Kori Kori bientôt présenté lors des festivals de Chalon-sur-Saône et Aurillac

Au moment où je vous écris, nous préparons la prochaine représentation de notre dernier spectacle « Kori Kori » : dimanche 21 juillet au Domaine de Chamarande où nous sommes accueillis dans le cadre des Scènes Croisées. Une représentation bucolique. Kori Kori a, pour le moment, fait ses premiers pas en ville, à Amiens, à Sotteville-lès-Rouen ainsi qu’à Alès. Avant les premières qui ont eu lieu à Amiens les 22 et 23 juin derniers, nous avions terminé notre travail à l’Atelier 231 où nous avons été accueillis de belle manière par Daniel Andrieu et son équipe sous l’action bienveillante d’Isabelle Loursel. Il y aurait beaucoup de choses à vous dire sur les séances de travail de ce nouvel opus de la compagnie Oposito : le travail d’écriture choral entre nous, la manière dont la formidable équipe d’interprètes s’est emparée de ce spectacle, les échos que nous avons à l’issue de chacune des représentations… Mais tout cela, on pourra vous le raconter cet hiver. Alors, pour le moment, venez nous voir sur les prochaines dates de la tournée 2013 de Kori Kori (il faudra ensuite attendre 2014) : vendredi 26 et samedi 27 juillet à 20h33 lors de Chalon dans la rue (Chalon-sur-Saône - 71) ainsi que jeudi 22 et vendredi 23 août à 11h03 dans le cadre du Festival Eclat à Aurillac (15) Sinon, pour vous faire patienter, vous pouvez découvrir, en avant première, les images vidéo réalisées par un vieux compère que nous avons retrouvé pour cette occasion, j’ai nommé monsieur Philippe Lachambre.

A très vite et bon été

jeudi 14 novembre 2013


© 2017 - | Contact | Mentions légales | Crédits